• Dis moi oui / poème en trois vers

     

     

    Angoisse lente de l'attente,

    Tu rampes en moi, tu te déverses

    Comme un flot de liquide enragé, radioactif, comme un poison.

    Tu coules dans mes veines,

    me fais ressentir tous mes vaisseaux sanguins.

    Un par un.

     

    Tic tac, tic toc,

    Je ferme les yeux tu m'éclabousses, mon cerveau n'arrive plus à se déconnecter.

     

    Où est la prise, débranche moi !

     

    J'ai déjà connu l'angoisse,

    l'attente, pendant des jours.

    Aujourd'hui je ne ressens plus rien.

    C'est un lointain souvenir, une boule de papier dans la corbeille.

     

    Laisse moi te désirer, et reste là.

     

    Ne deviens pas une vulgaire boulette de papier froissé !

    La vie est courte, il faut prendre des risques et se jeter à l'eau !

    Dis moi oui…

     

     

    -----

     

     

    Souffle d'espoir, cœur serré

    Mais comment verrai-je ton visage ?

    Je suis un feu.

     

    20/04/16


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :