• Road Trip

    Road Trip

     

    Road Trip

    Un voyage qui s'apprécie le mieux, avec sa musique : 

     

    Appelle-moi, je fais de l'insomnie.

     

    On loue une voiture, et on part loin… Ça te dit ?

     

    T'as dit UN truc, et j'ai du réviser ma vision de l'amitié. Quel bordel !

     

    Moi je voudrais ça : un truc sans prise de tête, un bon délire, quelques grosses larmes et des fous rires.

     

    Je veux un road trip sur la route de la vie. Une route longue, claire, sans toit au dessus de la tête, et des envies solaires ! Je veux pas de fin, pas de soucis, pas de conventions. Je veux qu'on soit libres ! Qu'on célèbre le fait de s'être trouvés.

     

    Je voudrais qu'on se passe nos nums, comme ça on n'arrive pas à dormir ensemble, tu vois. Comme ça je peux t'embêter à n'importe quel moment de la journée. Comme ça tu me rassures quand j'ai pas envie de réviser. Et puis, comme ça, on se connaît.

     

    Je m'en fous des protocoles sociaux, des avis des gens, des trucs «normaux». J'ai plus envie de m'inquiéter de l'image que je renvoie parce que je m'en fiche. J'ai envie de faire des trucs cons, de taper des mains et des pieds à chaque fois que tu fais des calembours pourris.

     

    Je veux jouer, apprécier, rouler ! Je veux de la liberté ! Voilà, c'est tout ce dont j'ai besoin.

     

    Je me suis trop longtemps enfermée dans moi-même. «différente», «seule», «triste», «incomprise». Merde alors, on s'en fiche !

     

    Non, pas différente. O-R-I-G-I-N-A-L-E

     

    Non pas seule. Solitaire

     

    Non pas triste. Amère !

     

    Pas incomprise : insoumise !

     

    Je veux être moi comme toi t'es toi. T'as jamais trouvé quelqu'un comme toi ? Ah bah si, désolée mon p'tit, mais je suis là moi. Et ma mère elle dit qu'on est pareils (et tu sais que c'est vrai quand c'est ma mère qui le dit).

     

    Je veux rouler très vite, m'amuser, arrêter de tout prendre trop au sérieux.

     

    J'ai besoin de m'ouvrir, là !

     

    J'ai besoin d'air chaud, moi qui ai déjà tant aimé l'hiver. J'ai besoin de danser, j'ai les membres si engourdis… ! J'ai besoin de rire, de m'affranchir du passé, d'être bizarre avec toi…

     

    On s'aiderait aussi à réaliser des rêves, tu vois. T'hésiterais pas à suivre mes délires. Je t'organiserais des trucs complètement ouf si c'est ce que «t'as toujours voulu essayé».

    Ouais, et on s'endormirait à l'aube, le matin ou l'après-midi, quand notre cerveau en pourrait plus !

     

    On foutrait rien parfois, puis il nous faudrait des nuits à la belle étoile. Des moments sentimentaux où on se dévoilerait des secrets et où on ferait des trucs guimauve genre pleurer. On n'aurait pas honte d'être triste, frustré, emprisonné. Parce qu'on se libérerait !

     

    Tu vois ce que je veux dire ?

     

    Je veux juste un road trip. Un voyage où tu te dis : tout ce que j'emporte c'est mon cœur et mes souvenirs. Je veux juste…

     

     

    Des vacances tous les jours, un ami pour toujours.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :