• The red scarf

    The red scarf

     

    J'ai entendu dire qu'on avait trouvé une écharpe. Rouge. J'ai passé deux semaines à me renseigner. «Quelqu'un l'a récupérée ?». - Non. Jamais personne n'est venu. Bah pourquoi ?

    Au bout de deux semaines, j'y suis allée, moi. «On a récupéré l'écharpe ?». - Non. «Bien, ben elle est à moi». Et on m'a tendue l'écharpe.

    Elle me pendait au bout des doigts. Elle semblait triste et raplapla. «T'inquiète pas, je vais prendre soin de toi».

    Je sais qu'elle est à quelqu'un. Elle a une odeur de souvenirs, une odeur de nostalgie et de fille sage. Une odeur de rousse à la peau pâle, qui a pleuré dessus. Elle a une odeur d'amitié. Et je suis sûre que sa maîtresse est en train de pleurer, parce qu'elle l'a perdue.

    «Alors je vais prendre soin de toi». Je la porte tous les jours, elle m'enlace les épaules, et je sens qu'elle est rassurée, la belle écharpe.

    Y a une fille qui se balade avec mon écharpe rouge. Tous les jours. Elle trimballe tous les jours cette écharpe sans domicile, que je croyais avoir égarée dans le bus. Elle est bien. Elle a l'air d'un garçon. Je la vois passer tous les jours, je la vois brandir ce drapeau qui me dit de venir la reprendre. Mais je n'y vais pas. Je la laisse balader l'écharpe. Elle lui donne de l'amour, c'est sûr. On va dire que mon écharpe est en vacances.

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Décembre 2015 à 17:06

    J'aime bien, vraiment. Il est court et efficace ce texte, merci! 

    2
    Samedi 5 Décembre 2015 à 20:08

    Bonsoir Louise,

    merci beaucoup ! bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :